Qui est Antonio Caldara ?

Antonio Caldara

Antonio Caldara, né à Venise en 1670 et mort à Vienne (Autriche) le 28 décembre 1736, est un compositeur italien de la fin du XVIIe et du début du XVIIIe siècle.

Antonio Caldara est issu d'une famille de musiciens, et son premier maître est son père, Giuseppe, qui est violoniste. À partir de onze ans, il étudie sous la direction de Giovanni Legrenzi à la maîtrise de la basilique Saint-Marc où il exerce en tant que violoncelliste à partir de 1693.

En 1699 il est engagé par le duc de Mantoue en tant que maître de chapelle. Il fait de nombreux voyages en Italie et à l'étranger : en 1708, il rencontre à Rome Alessandro Scarlatti, Arcangelo Corelli ainsi que Georg Friedrich Haendel qui séjourne en Italie à cette époque. Pendant quelque temps, il se rend en Espagne, à Barcelone, et y écrit et fait représenter le premier opéra italien dans ce pays. De retour en Italie, il devient maître de chapelle, à Rome, du prince Ruspoli. Il s'y marie peu de temps avant de quitter l'Italie pour s'établir définitivement en Autriche : à partir de 1716, il sera second maître de chapelle à la cour impériale, sous la direction de Johann Joseph Fux.

Sa production est importante (plus de 3 000 œuvres) dans tous les domaines et formes musicales : musique religieuse (messes, cantates, motets, 32 oratorios), instrumentale (symphonies) et lyrique (87 opéras, des madrigaux), etc. Cette œuvre a influencé l'école de Mannheim ainsi que Haydn et Mozart.


Extrait de : http://fr.wikipedia.org/wiki/Antonio_Caldara