Qui est Marcello ?

Benedetto MARCELLO

Né le 31 juillet ou 1er août 1686 à Venise
Mort le 24 juillet 1739 à Brescia

Issu d'une noble famille vénitienne (dans ses œuvres il est souvent qualifié de Patrizio Veneto), Benedetto Marcello était destiné par son père à une carrière de juriste bien qu'il reçût des leçons de musique de maîtres aussi réputés que Lotti et Gasparini. En 1711 il devint membre du Conseil des Quarante et en 1730, envoyé à Pola comme Provveditore. Sa santé s'étant détériorée au climat défavorable de l'Istrie, il démissionna au bout de huit ans, s'installa à Brescia en tant que Camerlengo, et c'est dans cette ville qu'il mourut.

On connaît principalement Benedetto Marcello pour son Estro poetico-armonico publié à Venise en 1724-1727, qui est une mise en musique pour voix et basse continue des cinquante premiers psaumes, dont les paroles furent adaptées en italien par G. Giustiniani. Cette œuvre fut très admirée, notamment par Charles Avison et John Garth qui en firent une édition avec paroles en anglais (Londres 1757). On en retrouve des extraits dans l'ouvrage de Hawkins, History of Music. Il a été un des premiers compositeurs à écrire pour le violoncelle et laisse une série de sonates de très grande qualité qui rejoignent les travaux de Gabrielli et de Vivaldi pour cet instrument.

En ce qui concerne ses autres compositions, il s'agit principalement de cantates à une ou plusieurs voix ; la bibliothèque du Conservatoire de Bruxelles quelques volumes intéressants de cantates de chambre composées pour sa maîtresse. Il composa aussi un opéra, La Fede riconosciuta, représenté à Vicenza en 1702, mais n'avait guère d'attirance pour ce genre de composition et exposa ses opinions sur l'état du drame en musique à son époque par un pamphlet satirique titré Teatro alla moda et publié de façon anonyme à Venise en 1720. Ce petit ouvrage, fréquemment réédité, n'est pas seulement extrêmement drôle, c'est aussi une contribution très importante à l'histoire de l'opéra.

On a donné son nom au conservatoire de musique de Venise.

Le frère aîné de Benedetto, Alessandro, fut aussi compositeur, entre autres activités.


Extrait de : http://fr.wikipedia.org/wiki/Benedetto_Marcello